Comment devenir infirmier
Devenir infirmier

Comment devenir infirmier ?
Pourquoi vouloir exercer le métier d'infirmière ?

Tout ce qu'il faut savoir sur le métier d'infirmier et la formation en IFSI

110 votes : 4.2
​​
 
SOMMAIRE

C’est l’un des métiers qui totalise le plus de vœux chaque année sur la plateforme Parcoursup. Le métier d’infirmier a de belles années devant lui et les recrutements sont en constante augmentation. Pour devenir infirmier, il faut une solide formation de trois années en IFSI qui constitue un parcours professionnalisant : le diplômé acquière autant de connaissances théoriques que de pratiques professionnelles grâce aux nombreux stages qui jalonnent sa formation. Elles lui permettent d’aboutir ainsi à la validation de son diplôme d’État d’infirmier (D.E.I.).
​​

Devenir infirmière ou infirmier

 
Les motivations qui incitent les jeunes à s’inscrire après leur bac sur Parcoursup sont nombreuses en formation infirmier. Le métier est également ouvert à la reconversion professionnelle et à la promotion professionnelle. Bien que la profession soit accessible à de nombreux publics, il ne faut pas perdre de vue que le cursus d’infirmier est ardu et que certains élèves abandonnent en cours de route.
Les deux principales difficultés à surmonter sont l’entrée en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) et la validation du DEI (Diplôme d’État d’Infirmier).
Pour la sélection, il est conseillé d’avoir suivi une formation pour préparer le concours d’entrée si l’on vient de la formation continue (reconversion professionnelle).  Mais cette formation est aussi utile aux élèves qui s’inscrivent sur Parcoursup pour mettre toutes les chances de leur côté en constituant le meilleur dossier.
L’autre difficulté est en fin de cursus, au bout des trois années, de valider le diplôme d’État, sans lequel on ne peut exercer le métier d’infirmier.
Les trois années sont très importantes, car les contrôles sont continus et les périodes de stages échelonnées sur ces trois années sont tout aussi capitales que les cours magistraux en IFSI. Devenir infirmier, c'est donc savoir faire preuve de rigueur et de constance dans le travail et cela commence dès le début des études.
 
devenir infirmiere

Malgré ces difficultés, le métier reste attractif, car il est porteur en termes d’embauches et permet d’évoluer professionnellement vers de nombreux métiers du secteur médicosocial. L’exercice même du métier d’infirmier peut s’exercer dans de nombreux types d’établissements de santé, qu’ils soient publics ou privés, ou encore en profession libérale si l’infirmier décide de se mettre à son compte.
 
Pas moins de 600 000 professionnels sont recensés sur tout le territoire français et les recrutements ne cessent d’augmenter, car il faut remplacer les départs à la retraite, mais aussi les personnes qui optent pour des études supérieures ou se spécialisent. Il faut aussi accroître les moyens d’assurer un meilleur service dans les structures pour personnes âgées dont l’effectif augmente face au vieillissement de la population. Si les femmes représentent environ 87 % des effectifs, les hommes s’intéressent, eux aussi, à cette profession et ils sont de plus en plus nombreux à s’inscrire dans les formations.


​En quoi consiste le métier d’infirmière ?

Le métier d’infirmier peut s’exercer dans plusieurs types de structures même si c’est dans le milieu hospitalier que l’emploi est le plus important. L’infirmière peut travailler en hôpital public ou dans une clinique privée.
Les tâches quotidiennes vont bien sûr dépendre du service où elle exerce. Dans certains cas, très spécifiques, elle devra suivre une spécialisation comme pour travailler au bloc opératoire par exemple.
Les I.D.E. (infirmiers diplômés d’État) sont formés pour apporter des soins de courte ou de longue durée. Ces soins peuvent être de nature préventive ou curative. Dans certains services, les infirmiers dispensent des soins palliatifs.
Les soins représentent des ensembles de gestes cliniques précis : soins d’hygiène et de sécurité, mais aussi soins de confort. L’octroi de soins et de médicaments ne va pas sans une observance stricte des effets secondaires possibles et/ou des complications. L’esprit d’analyse et la réactivité de l’infirmier sont essentiels dans bien des situations.

metier infirmiere
 
Dans un service hospitalier, l’infirmière applique les directives d’un cadre de santé (exemple : médecin ou chirurgien) et met en place des plannings de soins pour les patients avec la collaboration du cadre du service. Elle supervise également des aides-soignants et peut veiller à l’intégration de personnes stagiaires qui se forment au métier d’infirmier.
Son travail comporte de plus des tâches de gestion administrative (vérification des stocks de médicaments, dossiers des patients, commande des équipements médicaux).
Son travail ne se résume pas seulement à l’aspect soin, car l’infirmière est aussi un soutien psychologique pour le patient et représente l’interface entre le malade et ses proches. Elle veille au bien-être des patients du service de jour comme de nuit puisque le métier peut exiger d’assurer des gardes (nuits, week-ends et jours fériés).
Si les hôpitaux et cliniques concentrent près de 65 % des effectifs infirmiers, le métier peut s’exercer dans d’autres types d’établissements : établissements scolaires, armée, CCAS, maternités, centres de rééducations, maisons de retraites, établissements psychiatriques, etc.
L’infirmière qui a quelques années d’expérience professionnelle pourra également ouvrir son cabinet et exercer en tant que libérale. Dans ce cas, elle peut aussi soigner les patients directement à leur domicile.
 
Qu’il s’agisse de travailler en ville ou dans des zones rurales, les recrutements pour ce métier sont en forte augmentation.
 

Qui peut devenir infirmier ?

 
Il est possible d’entrer en IFSI pour faire des études d’infirmier soit par la formation initiale, soit par la formation continue (reconversion professionnelle).
 

Formation initiale

Vous devez vous rendre sur la plateforme Parcoursup et formuler votre vœu pour la formation en IFSI. Vous pouvez faire des demandes dans plusieurs instituts.
 

Formation continue, reconversion professionnelle 

Vous devez passer le concours de sélection à l’entrée en IFSI.
 
Quelle que soit l’option choisie, vous devez être âgé de 17 ans minimum lors de votre entrée en formation et être titulaire d’un diplôme homologué au niveau IV (formation initiale) ou bien justifier d’une expérience professionnelle de trois ans (formation professionnelle). Il n’y a pas d’âge limite pour se présenter au concours d’infirmier. Il faut toutefois avoir une bonne condition physique, car le métier exige de porter des patients et bien sûr, il faut un bon équilibre psychologique.
 
Les personnes venant d’autres métiers de la filière santé, notamment les aides-soignants ou les auxiliaires de puériculture, peuvent bénéficier d’une passerelle et/ou reprendre des cours en IFSI pour devenir infirmiers. Dans ce cas, ils peuvent bénéficier de dispenses de cours.
 
 

Quelles sont les qualités requises pour être infirmière ?

 
Si le métier d’infirmière enjoint de nombreuses pratiques techniques et des savoir-faire en organisation quotidienne et en gestion au sein d’un service ou d’un cabinet, ces compétences sont assimilées progressivement au cours des trois années de formation théoriques et pratiques.
En revanche, certaines qualités personnelles sont indispensables pour exercer le métier.
 
L’infirmière est une professionnelle qui doit concilier la pratique des soins et une certaine disponibilité auprès de ses patients. Chaque type de patient est différent et ne réagit jamais à l’identique des autres. Elle est amenée à exercer auprès d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées qui ont tous des besoins différents et elle doit être capable de s’adapter. Douée de psychologie, elle sait trouver les mots pour exprimer son empathie. Elle doit avoir un grand sens de la communication et être capable de rassurer aussi les proches des malades.
Elle connaît sa place et sait respecter sa hiérarchie, mais elle doit également être capable de fermeté pour faire travailler une équipe de façon structurée (exemple : aides-soignantes, stagiaires…).
Elle fait preuve d’une bonne capacité d’analyse dans toutes les situations et est quelqu’un de très réactif.
C’est aussi une personne minutieuse qui doit savoir faire preuve de patience. Elle allie des qualités d’écoute, de respect et de bienveillance.

infirmiers

​​Comment devenir infirmière ?

 
Pour devenir infirmière, il faut obligatoirement avoir obtenu son Diplôme d’État d’Infirmier (D.E.I.). C’est un diplôme qui permet la mobilité des candidats à l’échelle européenne. Depuis la réforme des formations de 2009, ce diplôme entre dans le cadre du LMD (Licence-Master-Doctorat)  et représente l’équivalent d’un niveau licence.
Le DEI est délivré par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale après validation de 180 crédits européens ou ECTS et répartis en 120 ECTS pour les unités d’enseignement et 60 ECTS pour les stages de formation clinique.
Pour en arriver là, il faut tout d’abord suivre une formation de trois années auprès d’un IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers). Cette formation est généralement précédée d’une année de préparation pour faciliter l'admission en école d'infirmier, sélection qui est souvent difficile du fait du nombre de postulants au regard des places disponibles dans les IFSI.
 
formation infirmiere

Que ce soit par une année en classe préparatoire en IFSI ou grâce à une formation à distance pour entrer en école d’infirmier, il est impératif d’anticiper les critères généraux d’examen, de vœux pour Parcoursup, ou les épreuves du concours infirmier. Cette formation permet d’enrichir ses connaissances, de trouver des stages pour valoriser son CV, d’utiliser les bons termes pour son projet de formation motivé et d’apprendre à mettre en avant sa motivation et son intérêt pour les questions sanitaires et sociales
 

Quelles études pour devenir infirmière ? 

 
Pour devenir infirmière, il faut suivre une formation de trois ans en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers). Il existe environ 330 IFSI sur tout le territoire national. Ces années d’étude amènent au diplôme d’État DEI, obligatoire pour exercer le métier d’infirmier. Et pour intégrer l’un de ces instituts, il faut être admis soit sur dossier via Parcoursup, soit sur concours pour les reconversions professionnelles.
 

Comment s’inscrire en IFSI ?

 
La demande de dossier d’inscription pourra se faire en se rendant sur place ou bien par internet via le site de l’école. Pour les étudiants bacheliers, ils peuvent s’enregistrer directement via la plateforme Parcoursup (www.parcoursup.fr).
 
Le nombre de places ouvertes à chaque session est limité et tient compte d’un quota de places à réserver pour les élèves de la promotion professionnelle (exemple : aides-soignantes souhaitant se former au métier d’infirmières) et des élèves boursiers. C’est pourquoi, la sélection est très exigeante à l’entrée et il est conseillé de se préparer, grâce à une formation à distance par exemple au préalable. Ainsi, votre candidature aura plus de chances de faire vraiment la différence. 
 

Inscription via Parcoursup

 
La hausse des inscriptions pour le métier d’infirmier sur la plateforme Parcoursup s’est accrue depuis 2021. Les vœux sur la plateforme recensés en 2021 étaient déjà de 689 469 pour l’ensemble des IFSI nationaux tandis qu’il n’y avait qu’environ 34 000 places. On constate chaque année que la demande augmente, bien plus que l’offre, ce qui incite les élèves à mieux se préparer pour avoir plus de chances d’être admis à la sélection en IFSI.
Pour entrer à la session de formation qui va de septembre à juin (bien vérifier les dates auprès de l’IFSI concerné), il faut s’inscrire sur Parcoursup et se renseigner les prérequis et les documents à joindre.
Il est possible de s’inscrire dans plusieurs IFSI.

devenir infirmier reconversion

Inscription sur concours pour les reconversions

 
Les personnes qui souhaitent faire une reconversion professionnelle dans le cadre de la formation continue, doivent, quant à elles, passer le concours de sélection à l’IFSI de leur choix.
 
Ce concours comprend les épreuves suivantes telles qu’elles sont définies par Arrêté du 13 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au Diplôme d’État d’Infirmier et repris ici :
 
  1. Un entretien de 20 min axé sur l'expérience professionnelle du candidat. Le jury se base sur l’exercice oral et le dossier remis par le postulant avec tous les documents demandés pour juger principalement de sa motivation et de ses compétences.
  2.  Une épreuve écrite comprenant un test de rédaction avec éventuellement un questionnaire sur le domaine sanitaire et social et un 2ᵉ test de calculs simples.
     
Une note totale inférieure à 8/20 est éliminatoire, mais les quelques places disponibles seront offertes aux candidats avec les meilleurs résultats.
 
 

Les certificats médicaux indispensables

 
Que vous vous inscriviez sur la plateforme Parcoursup ou bien que vous vous présentiez au concours d’entrée, il faut savoir que l’entrée en formation est conditionnée à la présentation de certains certificats médicaux qui sont obligatoires pour exercer le métier d’infirmier (article L.3111.4 du Code de la Santé Publique). Cela va concerner notamment le certificat médial d’un médecin agréé justifiant de la bonne santé physique et psychologique de l’élève, une attestation confirmant les vaccinations obligatoires à tout professionnel de santé (exemple : Hépatite B, vaccins antipoliomyélitique, antitétanique et antidiphtérique et schéma vaccinal Covid 19).

devenir infirmier
​​

FAQ

 

Comment devenir infirmière en 2023 ?

 
Pour devenir infirmière en 2023, il faut tout d’abord être sélectionné pour suivre la formation en IFSI dont la prochaine rentrée est prévue en septembre 2023. Il s’agit d’une formation de trois années qui comprend 1 200 heures de cours théoriques et 1 200 heures de stages cliniques. L’ensemble de la formation est très dense et permet de connaître tous les aspects du métier d’infirmier et d’acquérir les 10 blocs de compétences indispensables à l’exercice du métier. Et c’est seulement au bout de ces trois ans d’études que l’on peut obtenir le DEI, diplôme d’État de soins infirmiers et être infirmier.
  
Chaque année, les candidats sont de plus en plus nombreux tandis que le nombre de places proposées en IFSI reste stable. Il est donc important de bien se préparer pour réussir son entrée en école d'infirmier, mais aussi pour arriver à suivre la cadence de formation. Il arrive en effet que des candidats décrochent en cours de formation ou redoublent. La formation à distance est souvent la solution qui convient le mieux aux personnes qui étudient pour leur préparation à leur admissibilité en IFSI tout en conservant une activité professionnelle ou en poursuivant leurs études actuelles.
 

Quel est le salaire d’une infirmière ?

 
L’infirmière gagne au tout début de carrière environ 1 800€ bruts par mois. Son salaire est ensuite variable selon l’établissement dans lequel elle travaille. Les infirmiers recrutés au sein des hôpitaux publics sont payés en fonction d’une grille indiciaire, comme tous les agents de la fonction publique hospitalière. Son salaire évolue ainsi selon les échelons, les grades et les primes, dont la prime Veil, à 90 € par mois.
 
Il est difficile de pouvoir établir un salaire moyen, d’autant que tout dépend aussi des spécialités de l’infirmière et de ses responsabilités (travail en bloc opératoire, infirmière anesthésiste, en réanimation, puéricultrice, etc.).
Les infirmiers qui décident, après quelques années d’expérience, d’ouvrir leur cabinet I.D.E. pourront gagner jusqu’à 2 500 euros et plus selon la patientèle.
 

Est-ce que les études d’infirmières sont difficiles ?

 
Le programme d’études est dense et doit permettre l’acquisition de dix blocs de compétences indispensables à l’exercice du métier. Les cours magistraux, les TD (travaux dirigés), les stages cliniques sont tous très importants et leur contenu est adapté aux compétences à acquérir pour la validation du diplôme d’État. L’élève infirmier doit assimiler un grand nombre d’informations et il lui faut une bonne mémoire et une excellente capacité d’analyse.
Il faut aussi « tenir » la cadence pendant trois ans et, malheureusement, il peut arriver que certains élèves abandonnent en cours de route. En outre, les personnels de santé, venant d’autres métiers, ont plus de facilités, car ils ont déjà une connaissance de l’environnement. C’est pourquoi, si la formation préparatoire est fortement recommandée pour avoir des chances d’être sélectionné à son entrée en IFSI, on peut dire qu’elle est obligatoire pour tous ceux qui veulent avoir des chances de simplifier leur apprentissage durant les années de formation. Effectivement, la formation à distance notamment va permettre d’aborder certains sujets qui seront ensuite développés plus en détails durant la formation en IFSI.
 
 

Est-ce que l’école d’infirmière est payante ?

 
Le coût de la formation peut varier selon le statut de l’élève. De plus, il existe des IFSI publics comme dans certains CHU et des IFSI privés qui sont toujours plus chers.
 
Dans le public, le tarif atteint quelques centaines d’euros pour les frais d’inscription, tandis que dans le privé, le coût pourra vite grimper à 4 500 / 5 500 euros et plus selon les établissements. L’élève est invité à bien vérifier les coûts au moment du retrait de son dossier et à tenir compte des frais annexes pour ses années de formation (logement à prévoir, coût du transport, livres d’étude, etc.).
 
Les étudiants bacheliers et les demandeurs d’emploi peuvent avoir accès à une formation gratuite s’ils s’inscrivent dans un IFSI public. En revanche, dans le cadre de la formation continue, les salariés doivent prévoir un coût de 8 536 euros par année de formation (chiffres 2022) en plus des frais annexes.
 
 

Comment se faire financer une formation d’infirmière ?

 
Selon son profil, l’élève peut obtenir certaines aides financières pour financer ses études d’infirmier.
 
Les bacheliers de la formation initiale peuvent demander une Bourse d’études au Conseil Régional s’ils ont des ressources qui ne dépassent pas un certain plafond (fixé annuellement). Renseignez-vous auprès du Conseil Régional dont vous dépendez pour connaître toutes les formalités d’obtention de cette bourse. Attention, c’est une aide qui n’est pas cumulable.
En tant qu’étudiant, vous pouvez également demander un prêt étudiant auprès de votre banque, surtout si vous étudiez loin de chez vous et que vous devez envisager de prendre un logement étudiant.
 
Le salarié en formation continue pourra, quant à lui, se rapprocher de son département DRH pour obtenir un congé formation et bénéficier d’une rémunération.
 
La formation peut aussi se faire par la voie de l’apprentissage, ce qui permet à l’élève d’apprendre (cours en CFA) tout en profitant d’une rémunération qui pourra être évolutive selon l’âge. Il faut avoir moins de 30 ans pour signer un contrat d’apprentissage avec un employeur. On demande aussi que le candidat ait validé l’équivalence aide-soignant.
 
Les demandeurs d’emploi peuvent entrer en formation tout en bénéficiant de certaines rémunérations de Pôle Emploi. Le candidat à la formation en IFSI devra se rapprocher de son conseiller référent de Pôle Emploi pour étudier les possibilités en fonction de sa durée d’inscription au P.E.
 
Retour haut de page