sélection IFSI
Admission en IFSI

Passer le concours d'infirmier ou s'inscrire via Parcoursup 
On vous explique tout !

Comment réussir le concours d'infirmier ?

115 votes : 4.2
 
SOMMAIRE

Beaucoup envisagent de devenir infirmiers ou de devenir infirmières pour exercer un métier passion pour lequel ils ont une véritable vocation. Pour devenir infirmier, il faut obligatoirement un Diplôme d’État d’Infirmier (D.E.I.), lequel est obtenu après trois années de formation en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers). Les candidats à l’IFSI peuvent venir de la formation initiale via Parcoursup ou de la formation continue, via la réussite au concours d’entrée en IFSI. Chaque année, les postulants avoisinent les 600 000 candidats, tandis que les places offertes dans les instituts tournent autour de 30 000. Une formation de préparation aura donc toute son importance pour réussir, tant la sélection en école que la validation du diplôme d’État.

Récapitulatif de la formation infirmier
Inscription à partir de 17 ans 
Niveau titulaire du baccalauréat ou équivalent
Sélection via Parcoursup ou concours infirmier
Durée 3 ans
Lieu en IFSI : Institut de Formation de Soins Infirmiers
Diplôme  DEI : Diplôme d'État Infirmier - Licence
Prixà partir de 6 200 € par an - aides au financement possibles
​​

Comment réussir son admission en IFSI ?

 
Pour devenir infirmier et réussir sa formation, puis valider son Diplôme d’État, il faut s’inscrire dans une école spécialisée, un IFSI. Il en existe environ 365 à l’échelle nationale.
L’inscription se fera par différentes voies, selon la situation du postulant :
  • Via la plateforme Parcoursup pour les bacheliers de la formation initiale ou les étudiants en situation de réorientation ;
  • Via la sélection par concours à l’entrée en IFSI pour les salariés de la formation continue (exemple : reconversion professionnelle), les personnels de santé comme les aides-soignants et auxiliaires de puériculture, ou encore les candidats au concours d’infirmier militaire.
Que ce soit dans un cas (Parcoursup) comme dans l’autre (concours), tout candidat devra prévoir, approximativement un an avant, une période pour sa formation préparatoire. Celle-ci est indispensable pour mettre toutes les chances de son côté pour être sélectionné. Elle permet déjà d’acquérir un certain nombre de compétences et de se remettre à niveau pour la formation en IFSI qui suivra.

comment devenir infirmiere
 

Qu’est-ce que Parcoursup infirmière ?

 
Pour les étudiants bacheliers de la formation initiale ou les étudiants en situation de réorientation, l’inscription à la formation infirmier se fait sur la plateforme Parcoursup.
Depuis le décret du 13 décembre 2018, ils n’ont plus à passer le concours infirmier, mais doivent utiliser la plateforme. Toutefois, il est important de souligner que l’absence de concours ne signifie pas que la sélection sera plus facile. L’intégration du candidat reste très sélective, et ce, d’autant plus que le nombre de places est limité par rapport au nombre de candidats sur Parcoursup.
 

Quels sont les prérequis ?

 
Pour s’inscrire sur Parcoursup infirmier en vue d’une sélection à l’IFSI, il faut être âgé de 17 ans au 31 décembre de l’année de sélection en IFSI et être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent.
Il n’y a pas de limite d’âge pour s’inscrire.
Il faut cependant avoir une bonne condition physique et un bon équilibre psychologique et être à jour de ses vaccinations obligatoires, car des justificatifs seront demandés à l’entrée en IFSI.
Le candidat, en s’inscrivant sur Parcoursup, doit fournir un dossier comprenant un certain nombre de pièces obligatoires : copie d’une pièce d’identité, curriculum vitae, lettre de motivation et copie des diplômes. Ces éléments pourront être rentrés sur la plateforme via des questionnaires.
 
Le fait d’avoir fait une formation préparatoire et des stages est un plus. Il est également conseillé d’avoir rempli avec soins et de façon détaillée son dossier pour justifier la motivation du candidat. Tout ceci pourra faire la différence sur les dossiers lors de la sélection.
 

Quelles sont les démarches à suivre ?

 
Pour s’inscrire sur Parcoursup, il est désormais possible de formuler jusqu’à cinq vœux (soit cinq regroupements au maximum).
La plateforme propose un moteur de recherche pour trouver les IFSI de votre région. Les instituts sont en fait regroupés soit à l’échelle d’une université, soit à celle d’une académie. Un vœu peut être formulé pour un regroupement par exemple, puis un sous-vœu pourra être formulé au titre d’un institut particulier.
Si le nombre de vœux pour les groupements est limité à 5, les sous-vœux ne sont pas limités. Le candidat pourra donc cocher tous les instituts qui l’intéressent. Il faut faire son choix de façon méthodique et logique et ne cocher que les instituts qui sont vraiment intéressants pour le candidat.
Autant la procédure d’inscription sur Parcoursup est simplifiée par rapport à l’ancien concours, autant les instituts de formations sont sélectifs pour ne choisir que les meilleurs candidats.
 

Quels sont les attendus de Parcoursup ?

 
Les annonces faites par le Ministère de la Santé et de l’Enseignement supérieur indiquent clairement les critères qui vont avoir un réel impact lors de la sélection via Parcoursup pour intégrer un IFSI. Il faut notamment soigner la présentation du dossier d’inscription Parcoursup et en particulier veiller à la rédaction des paragraphes de motivation. Si vous êtes en situation de réorientation, vous devrez également veiller à justifier clairement ce qui a motivé votre choix pour le métier d’infirmier.
Le deuxième critère important pour la sélection Parcoursup est le fait d’avoir déjà effectué des stages dans le milieu de la santé. La plupart des formations préparatoires prévoient des stages en milieu professionnel, ce qui apportera bien évidemment un plus à votre dossier Parcoursup.
Les attendus nationaux de la plateforme Parcoursup pour celles et ceux qui souhaitent s’inscrire à une formation d’infirmière/infirmier vont concerner 5 critères indispensables :
 
  • Connaissances et intérêt pour le secteur médical, sanitaire et médico-social : connaissances générales, mais aussi solides connaissances sur le métier d’infirmière ;
  • Bon niveau d’expression à l’écrit comme à l’oral ;
  • Qualités humaines et un très bon relationnel : les aptitudes à travailler en équipe, à collaborer, à communiquer avec aisance, à prêter suffisamment d’attention aux autres, à savoir utiliser les outils informatiques et numériques, à savoir communiquer aisément dans une langue étrangère ;
  • Organisation et savoir-être : le métier exige de la rigueur et une excellente organisation. Savoir prioriser ses tâches et savoir faire preuve d’autonomie dans son travail est un atout à mettre en avant ;
  • Maîtrise des bases en arithmétique, esprit d’analyse et de synthèse, compétences à la mise en œuvre d’une démarche scientifique.
 
Ces cinq compétences attendues seront scrutées lors de la sélection des candidats.
 

Quelles sont les dates pour s’inscrire ?

 
L’ouverture des inscriptions sur Parcoursup se fait chaque année à partir de mi-janvier et se prolonge jusqu’à fin mars, début avril. Cela permet aux candidats de s’inscrire et de formuler leurs vœux sur la plateforme.
           
​​

Qui doit passer le concours d’infirmier ?

 
Si l’inscription peut se faire via Parcoursup pour les étudiants en terminale ou les étudiants en réorientation, pour certaines catégories de candidats, il faudra passer un concours pour entrer en IFSI.
Cela va concerner plus exactement :
  • les candidats de la formation professionnelle continue qui effectuent une reconversion professionnelle ;
  • les candidats au métier d’infirmier militaire.
 
Ces candidats devront s’inscrire auprès de l’école de formation choisie après leur classe préparatoire, indispensable pour réussir le concours et entrer en formation avec un bon niveau de compétences.
 

Quels sont les prérequis ?

 
Les candidats en reconversion professionnelle qui passent le concours d’entrée en IFSI doivent en premier lieu postuler auprès de l’institut de leur choix. Ils pourront le faire, soit directement à l’institut, soit sur le site de l’école. L’arrêté du 13 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 31 juillet 2009 stipule que le candidat en reconversion professionnelle doit avoir cotisé pendant trois ans, au minimum, à un régime de la sécurité sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection. Le concours est ouvert aux candidats avec ou sans le bac.
 
Quant aux infirmiers militaires, ils doivent s’adresser à l’EPPA (École du Personnel Paramédical des Armées) situé à Bron (69500).
 
Quel que soit le profil, le dossier d’inscription doit être complété en comportant un certain nombre de pièces obligatoires : copie d’une pièce d’identité valide, curriculum vitae et lettre de motivation, copie des diplômes.
 
preparer concours infirmier
 

Quelles sont les épreuves ?

 
On va pouvoir distinguer les épreuves propres au concours des futurs infirmiers issus de la formation continue (reconversion professionnelle) des épreuves des concours dédiés aux futurs infirmiers militaires.
 

Candidats de la reconversion professionnelle

 
Elle se compose d’une épreuve écrite et d’un entretien oral portant sur l’expérience professionnel du futur infirmier.
 
L’épreuve écrite (notée sur 20 points)
 
Elle consiste en une épreuve d’une heure répartie en deux sous-épreuves (chacune est notée sur 10 points). Les sous-épreuves sont : un texte rédactionnel et un test de calculs.
La sous-épreuve rédactionnelle se compose d’un sujet sur l’actualité et/ou le domaine sanitaire et social en général. Elle consiste à rédiger des réponses à des questions et est notée sur 10 points. Cette épreuve permet d’évaluer non seulement les connaissances du candidat, mais aussi ses capacités rédactionnelles et d’analyse.
La sous-épreuve de calculs, notée également sur 10 points, permet d’évaluer les connaissances en mathématiques de l’élève.
 
L’épreuve orale (notée sur 20 points)
 
Sur la base d’un dossier remis par l’élève concernant son expérience professionnelle, le jury va mener un entretien oral d’une durée de 20 minutes. Le dossier comporte aussi un écrit sur le projet professionnel du candidat et sert à l’évaluation de la motivation du futur infirmier.
Pour constituer son dossier d’oral, le candidat devra produire un certain nombre de pièces : copie d’une pièce d’identité, curriculum vitae et lettre de motivation, copie de ses diplômes et attestations d’employeurs, attestations des formations continues que le candidat a pu suivre…
 
 

Candidats au métier d’infirmier militaire

 
Pour devenir infirmier militaire, il faut passer le concours de l’EPPA. Celui-ci se compose de deux épreuves écrites d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission. Il faut aussi passer des évaluations physiques dans ce secteur.
 
Admissibilité
- épreuve écrite de 2 heures (20 points – coefficient 5) : rédaction sur la base d’un article de culture générale dans le secteur sanitaire et social. Réponse à trois questions sur ce texte (évaluation : analyse, commentaire, synthèse) ;
- épreuve écrite d’une heure (20 points – coefficient 4) : questions de mathématiques avec calculs de base et épreuves de logiques.
Pour être accepté à l’oral, il faut avoir validé les épreuves écrites en obtenant au minimum 20 sur 40  et ne pas avoir, dans l’une des deux, obtenu moins 8/20 qui est éliminatoire.
 
Admission
Cette épreuve est également notée sur 20 points et il faudra veiller à obtenir 10 au minimum pour réussir l’admission.
L’épreuve dure 30 minutes et se déroule en trois parties : préparation (10 minutes) sur la base d’un sujet tiré au sort sur le thème sanitaire et social, un exposé et des questions (10 minutes) et enfin un entretien avec le jury (10 minutes) qui permet d’évaluer la motivation du candidat pour le métier d’infirmier, mais aussi pour la carrière militaire.
Les tests physiques sont aussi destinés à mesurer la capacité du candidat à faire face à toutes les situations auxquelles il peut être confronté en travaillant dans l’armée et à évaluer sa condition physique (test de course à pied, de coordination motrice, d’évaluation de la force musculaire).
 

Quelles sont les conditions d’admission ?

 
Pour être admis au concours d’infirmier (reconversion professionnelle) ou d’infirmier militaire, il faut totaliser au moins 20 points sur 40 et ne pas avoir moins de 8/20 dans l’une des épreuves (note éliminatoire).
Cependant, ne vous contentez pas de viser la note de 20/40, car cela ne suffira pas. En effet, dans les conditions du concours, ce sont toujours les meilleurs dans le classement qui ont des chances d’être admis immédiatement en école d’infirmier (liste principale).
Il est important d’avoir suivi une formation avant le concours pour être bien préparé aux épreuves et avoir pu bénéficier d’entraînements pour l’entretien oral, ce qui permet d’être prêt le jour J.
  
apprendre métier infirmier

Quelles sont les dates usuelles du concours ?

 
Pour les candidats au métier d’infirmier en reconversion professionnelle, ils pourront se rapprocher de l’IFSI de leur choix pour connaître les dates de concours qui sont organisés de façon autonome par chaque institut.
Chaque candidat doit s’inscrire sur le site Cyclades. Il s’agit du site du Ministère de l’Éducation nationale qui concerne les inscriptions aux concours administratifs, mais aussi les concours sociaux et de la santé.

Les dates prévisionnelles d’inscription au concours d’infirmier 2024 sont :
  • Entre décembre 2023 et février 2024 pour des épreuves démarrant en avril ou mai, selon les IFSI.
 
Pour les candidats au métier d’infirmier militaire, pour la session 2023 des concours, ils devront s’inscrire en ligne à compter du 8 novembre 2022 (à 12 h) et jusqu’au 10 janvier 2023 (17 h).
L’inscription se fait après avoir créé un compte candidat sur :
 
https://cyclades.education.gouv.fr/cyccandidat/portal/login.
(Choisir la rubrique Concours, puis Recrutement Autres ministères, puis Service de Santé des Armées).
​​

Comment se préparer à l’entrée en IFSI ?

 
Le nombre de vœux sur Parcoursup pour le métier d’infirmier a été limité à 5 par candidat, depuis 2020. Pourtant, cette même année, on a relevé 612 007 vœux pour un nombre de 20 000 places proposées. C’est dire que la sélection est très rigoureuse à l’entrée en IFSI.
La seule solution pour réussir à être sélectionné est de se préparer le mieux possible en suivant une formation préparatoire. Et il en va de même pour les candidats qui doivent passer un concours à l’entrée en IFSI, comme cela est le cas pour les postulants venant de la formation continue. Le concours devra être préparé avec soin et il sera nécessaire, dans la plupart des cas, d’effectuer une mise à niveau de vos compétences avant de vous présenter à ce concours.
 

La formation à distance

 
La formation à distance est une solution adaptée pour celles et ceux qui veulent préparer sérieusement leur entrée en IFSI mais ont un travail à plein temps qui ne leur permet pas d’aller à une formation préparatoire en présentiel. C’est aussi la solution qui s’impose pour ceux qui n’ont pas une assez bonne organisation pour étudier seuls et veulent bénéficier d’un solide soutien pédagogique.
Outre ces arguments organisationnels, la formation avec un centre de formation à distance est souvent plus abordable financièrement et la plupart des écoles proposent un paiement échelonné pour mettre les formations à la portée de toutes les bourses.
Les élèves ont la possibilité d’étudier à leur rythme, tout en gardant toutefois en mémoire la date d’entrée en IFSI qu’ils ont choisie.
Ces écoles proposent un suivi pédagogique de qualité et des outils d’apprentissage divers : cours écrits, vidéos, forums de discussions, stages…

stage infirmiere
 
 

Les écoles de préparation ou de remise à niveau

 
Certaines écoles en présentiel permettent à l’étudiant de se mettre dans le bain en suivant des cours avec des professeurs et en préparant sa sélection ou son concours à l’IFSI. C’est une solution adaptée aux candidats qui ont du mal à travailler en autonomie et ont besoin d’un cadre structuré.
 
Avec un cadre scolaire et l’émulation du groupe, certains se sentent plus motivés qu’en travaillant seul, mais c’est une formule de préparation qui est plus coûteuse que les autres et il faut se rendre sur place pour suivre la formation, ce qui n’est pas possible pour les salariés qui ont une activité professionnelle.
 
Plusieurs écoles, sur toute la France, proposent la prépa infirmier.
Par exemple, Sciences Plus à Toulouse propose deux types de formules sur mesure : la Prépa IFSI infirmier annuelle qui va intéresser les bacheliers, les salariés en reconversion professionnelle ou encore les étudiants en réorientation et une Prépa Terminale IFSI. Cette dernière formule est adaptée aux lycéens qui préparent le baccalauréat.
85 % des candidats en prépa IFSI ont réussi leur sélection en 2020 (source : sciencesplus.fr).
 
L’IRSS propose également une Prépa à l’entrée en formation IFSI en préparant les élèves à des niveaux de compétences répondant aux attendus de Parcoursup : fondamentaux écrits, projet professionnel, savoir-faire et savoir-être. L’IRSS propose un programme allant de septembre à début avril et adapté à chacun selon son parcours de formation.
Il s’agit d’un accompagnement qui peut inclure la mise à niveau dans certaines matières, l’acquisition de l’expérience sur le terrain par le biais de stages, la rencontre de professionnels du métier d’infirmier.
Le candidat qui n’a pas réussi sa sélection à Parcoursup peut aussi entrer à l’IRSS afin d’éviter de perdre une année : il sera pris en main par l’école pour organiser au mieux son projet professionnel et pourra faire une année de remise à niveau IFSI auprès de l’IRSS.
 
réussir concours infirmier

Se préparer seul.e

 
Il est possible de se préparer seule à l’entrée en IFSI. Ce n’est pas la solution la plus facile, mais cela permet d’économiser sur le coût de la formation en prépa, puisque, mis à part les frais d’achat de livre, vous n’avez rien à payer.
Toutefois, il faut s’y prendre très en amont, l’idéal étant de commencer sa préparation au moins un an avant d’entrer en IFSI.
Il faut pour ce faire une excellente organisation et beaucoup de motivation pour vous fixer un programme de travail et vous y tenir. Lorsque l’on n’a pas un suivi pédagogique extérieur, il faut éviter les pièges du travail seul : commencer par voir les cours qui plaisent le plus, papillonner sur le programme, procrastiner, se laisser régulièrement distraire parce que l’on travaille à la maison et que l’on est souvent dérangé par la famille, etc.
La préparation seul(e) doit se faire dans un espace de travail adapté, à des heures normales. Dès le début de ses révisions, établir un programme sur un calendrier pour s’y tenir chaque jour est une preuve d’organisation nécessaire au métier d’infirmier.
L’autre écueil de ce type de préparation est de ne pouvoir travailler vraiment l’oral. L’idéal est d’avoir un binôme, une personne de sa connaissance qui prépare aussi la sélection de l’IFSI et avec laquelle il sera possible d’organiser des révisions et de se tester à l’oral.
 
Les ouvrages de référence pour se préparer aux concours et à la sélection en IFSI ne manquent pas. Vous trouverez également toute une mine d’informations sur internet, si toutefois elles sont à jour des dernières réformes.
 
Vous pourriez vous aider grâce aux ouvrages suivants (liste non exhaustive) :
 
« Je réussis mon entrée en IFSI avec Parcoursup 2023 » - éditeur : Vuibert
Auteurs : Marion Gauthier, Sébastien Drevet, Mandi Gueguen
Prix indicatif : 15,90 euros
ou
 
« Mon grand guide IFSI 2023 pour entrer en école d’infirmier » - éditeur : Dunod
Auteurs : Fabrice De Donno, Corinne Pelletier, Marie-Pierre Petit, Yveline Renaud, Charlotte Rousseau.
Prix indicatif : 16,90 euros
 
 
Quelle que soit la préparation choisie, si vous ne venez pas d’une filière scientifique, il est recommandé de prévoir une remise à niveau en biologie. Tenez-vous toujours au courant des sujets d’actualité, notamment ceux qui concernent le secteur de la santé, car vous pourriez être interrogés sur de tels sujets. De plus, effectuer des stages d’observation conventionnés peut s’avérer particulièrement utile et peser dans votre sélection à l’IFSI. La formation pour se préparer est utile non seulement pour réussir la sélection à l’entrée en école d’infirmier et au concours, mais aussi pour réussir le diplôme d’infirmier. L’infirmier est également entraîné à acquérir des automatismes d’organisation, d’analyse et d’observation dès l’instant où il commence ses études et ces qualités continueront de lui être essentielles tout au long de sa carrière professionnelle.
   
Retour haut de page